1er Ramadan 1432 – 1er Aout 2011

Debat National Marocain

Aujourd’hui est un grand jour dans le Royaume. Le jeune Roi reçoit la délégation des Internautes qui ont conduit le débat national sur la nouvelle constitution pour qu’ils lui soumettent solennellement la dernière version. Ce geste royal est plein de symboles à la fois pour ces jeunes internautes et pour l’image de la monarchie qui a, depuis l’avènement du nouveau Roi, opté pour la proximité et l’ouverture.

Dans son discours le Roi a salué l’esprit civique de son peuple en soulignant sa fierté d’être « à la tête d’un peuple qui a su garder son authenticité sans se laisser guider par la mode révolutionnaire venant de l’Orient, ce peuple qui a préféré le débat national ouvert aux mouvement incontrôlés de la rue ». « Là est la plus grande preuve de la réussite de notre politique d’ouverture et de promotion des libertés individuelles visant à donner un nouveau souffle au  paysage politique National en vue de faire émerger une nouvelle forme de citoyenneté à la fois sensible à ses besoins et responsable » – a dit le Souverain.

Au lendemain des révoltes et révolutions observées dans plusieurs pays arabes et asiatiques, et à l’heure où certains appelaient à faire de même  dans le royaume dans un simple esprit d’imitation (la révolution pour la révolution), quelques internautes ont surgi de la toile pour appeler à un débat national discutant des changements souhaités en toute démocratie  et ouverture. Cette action a permis d’éviter au pays une révolution téméraire qui risquait de lui faire perdre ses acquis.

En effet quand plusieurs mouvements appelaient aux rassemblements dans les places publiques et devant les institutions Nationales pour manifester leur colère et peut être après subir les mêmes dérives que les pays d’Orient, d’autres appelaient à des marches d’amour où les manifestants crieraient leur amour pour leur souverain, le mouvement des internautes quant à lui  pensant que « des changements doivent être faits, mais sans que l’ordre publique n’en soit atteint et sans que les acquis du pays ne soit sapés » a appelé à penser ces changements dans le cadre d’un débat national.

Pour eux la révolution serait un fiasco dans le sens où cela forcerait le pays à recommencer du point Zéro, mais une marche d’amour l’était aussi car elle serait une forme de provocation pour les citoyens les plus défavorisés mais aussi pour les peuples amis ayant opté pour la solution révolutionnaire. « Un changement devait être fait de la manière la plus intelligente et convenable à nos intérêts. En même temps notre peuple a des acquis et dispose d’un consensus autour du Roi. Notre pays a ses propres spécificités, ses propres échecs et ses propres réussites, un modèle de changement emprunté aux autres ne saurait nous mener à nos objectifs qui nous sont propres » – a expliqué un membre du mouvement. « Pour aller d’un point A à un point B, il faut un véhicule 4×4, un avion ou même une fusée parfois – cela dépend de la distance entre les deux points et la nature du terrain à parcourir – mais parfois le point B est juste à coté du point A, à vue d’œil, et il suffit alors d’y aller à pied. C’est le cas de notre pays sur son chemin vers la démocratie ».

Au lieu d’attendre que des partis politiques leur proposent un programme, ces internautes se sont donc penchés eux même  sur le modèle  de société qu’ils veulent pour leur pays et ont commencé à travailler sur une nouvelle version de la constitution. « nous avons opté pour la solution la plus difficile à nos yeux, celle qui nécessite le travail et la réflexion de chacun de nous, celle qui consiste à faire les choses et non demander à ce qu’on les fasse pour nous, enfin celle qui consiste à proposer et ne pas se contenter de critiquer le travail des autres. Nous sommes parti d’un consensus; La Monarchie, et nous nous sommes dirigés vers un but un Pays et une nation modernes ».

Une simple page facebook avait suffit pour collecter les avis de tout le monde sur chacun des articles de la constitution.  Il faut dire que juste après sa création les membres de cette page ont reçu des signaux forts pour continuer dans leur démarche. Ainsi, après de longs échanges avec la communauté des compatriotes internautes, certains articles caduques ont ils été profondément modifiés  , d’autres partiellement et d’autres ayant reçu l’approbation de tout le monde sont restés inchangés. Après avoir rassemblé le fruit de leurs échanges dans un seul document ils se sont constitués en parti politique comme la loi le leur permet et ont soumis le projet au Roi qui l’a soumis pour examen au parlement. Le parlement l’ayant validé, la dernière étape fut le vote de chaque citoyen pour ce changement majeur. Le jour du referendum sera un grand jour pour la Nation.

Nous souhaitons les plus beaux jours à ce pays et félicitons tous ses citoyens pour leur civisme et leur manière authentique et intelligente de conduire le changement, manière qui ressemble beaucoup à l’esprit de la Marche Verte Marocaine !

5 réflexions sur “ 1er Ramadan 1432 – 1er Aout 2011 ”

  1. je salue ceux qui ont lancé cet appel et aussi ce débat constructif, c’est exactement ce dont on a besoin mais j’ai un petit reproche pour les jeunes, c’est qu’on cherche toujours des solutions loin de la politique pourtant ce sont les politiciens qui protestent et qui jugent en direct le travail du gouvernement dans le parlement et aussi ce sont les politiciens (généralement sauf en cas d’exception) qui prennent places aux ministères.Alors pas la peine de rester à l’écart du mouvement constitutionnel et aussi du mouvement du changement du Maroc, faut agir sur tous les volets: économiques, sociales et politiques aussi pour en finir avec une société unie et solidaire ainsi que construite et active.
    bon courage et bonne chance

  2. Si des jeunes ailleurs ont utilisé les nouvelles technologies pour dire leur colère, pourquoi ne pas les utiliser nous les marocains et marocaines pour exprimer nos idées : les partis politiques, malgré toutes les ouvertures proposées par la monarchie, n’arrivent pas à être le réceptacle des la volonté du peuple!

    Alors au peuple de dire ce qu’il a dire, dans le calme, d’une façon civilisée, puisqu’on a vu que la rue n’est ni le bon endroit pour faire de la politique!

    Espérons seulement que cette initiative ne soit pas tournée en dérision par ceux qui se croient les chantres de la liberté d’expression (comme cela a été déjà le cas pour des initiatives citoyennes) ni qu’elle ne pas manipulée par des personnes malintentionnées !

    1. je pense aussi qu’on a une autre responsabilité sur le dos si on veut réussir cet initiative, c’est ordonner et organiser la manière qu’on va suivre pour nous exprimer, pour présenter nos idées et comment les faire entendre d’une manière efficace.
      Personnellement j’ai désactivé mon facebook parce que je n’arrivai plus à supporter des commentaires contradictoires des personnes qui ne savent même pas pourquoi ils parlent, mais juste ils agissent pour ne pas se sentir loin de l’action qui règne dans le monde arabe et malheureusement ils n’aiment pas avouer leurs erreurs et je ne sais pas par où vous voulez commencer et est-ce que vous allez traiter chaque domaine à part ou bien ça serait d’ordre général.
      si qq1 a des réponses je lui serai très reconnaissante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s