Au delà de la passation de pouvoir, la passation de schizophrénie

Le penseur

Nous sommes devant un spectacle particulièrement rare résultant des révolutions et mouvements de contestations qu’on observe ici et là dans le monde arabe (et bientôt en Asie à mon sens).

Aujourd’hui nous sommes entrain de constater  une passation de pouvoir à laquelle on ne se serait jamais attendu. Des présidents déchus qui laissent leurs fauteuils à leurs plus fidèles disciples en essayant de nous faire croire au fameux  « changement de régime ».  Le peuple en réalité n’a pas le pouvoir, ou du moins n’en n’a pas encore eu la quintessence.  Le peuple aujourd’hui n’a que la parole, il est libre, il dit ce qu’il veut mais il n’obtient pas tout ce qu’il veut, on fait semblant de lui faire plaisir mais le fond est presque lui même parce que les équilibres géostratégiques doivent être gardés. Les puissances occidentales n’économisent pas d’effort pour exercer toute la pression qu’ils peuvent dans le but de n’avoir que des gouvernement dociles. Car ne nous cachons pas la face: ce ne sont pas 500 morts (à tout casser) qui vont pousser Israël, les USA et les européens à reconsidérer leurs positions, ils se sont descendu par millions pendant les deux dernières guerres mondiales pour moins que ça. Par positions comprenez positions économiques.

Mais heureusement tout le monde n’est pas dupe, même si tout le monde ne comprends pas toutes les pièces du puzzle. On voit le jeu, on comprend le mouvement et la tendance, on maintient les revendications en Égypte et en Tunisie et en parallèle on observe le comportement de l’occident.

Et grâce à cette observation constante, que ce soit au niveau des chefs d’état, des intellectuels ou de la presse on a réussi à transmettre la maladie de la schizophrénie dont nous avions tellement souffert. Depuis la décolonisation, les peuples arabes ont été atteint par cette épidémie.  Les pays arabes, étaient des pays musulmans sans l’être vraiment, des pays démocratiques sans l’être vraiment, des peuples d’incapables sans l’être vraiment et des ennemis jurés d’Israël sans l’être vraiment.Quand le peuple grondait le diable, les gouverneurs allait lui lécher la bote la seconde qui suit.

Aujourd’hui, et grâce à ces mouvements, les arabes s’auto-décrivent au moins d’une manière assez cohérente et proche de la réalité. Là est la vraie révolution pour moi. Ils savent qu’ils sont gouvernés par des dictatures et qu’ils sont capables de changer les choses ils savent que l’occident ne connait que ses intérêts économiques et qu’il se fiche de la liberté et de tous les principes qu’on lisait avant dans les livres de certains de ses intellectuels les plus en vue. Ils le savent, ils le disent et veulent le changer.

Ceci du coté des arabes. Ce qui est marrant dans cette histoire c’est que la schizophrénie, à l’image d’une matière propre à l’univers des idéaux des nations, ne disparait pas  et ne se perd pas, elle se transmet. Oui, cette schizophrénie aujourd’hui est dans l’autre camp. Les arabes s’en sont débarrassés et l’ont filé aux Israéliens, aux Européens et aux Américains. Ce qu’on résume par « l’occident ».

Ces peuples et pays là se faisaient un malin plaisir de traiter la région de nid de dictateurs. Ils n’arrêtaient pas de nous dire que nous étions des nuls, des incapables, des cons qui se laissaient gouverner par des dictateurs et que nous étions incapables de changer. Ils nous disaient aussi que la démocratie est la structure de gouvernance dont nous avions besoin pour être comme eux: « des peuples civilisés » , hélas aujourd’hui quand les arabes se sont révoltés, Les occidentaux se sont trouvé dans une situation qui laisse à désirer.

D’une part, ils ne peuvent pas descendre de l’estrade du professeur qui explique à ses élèves  la vie et la manière de la vivre, d’autres part ils sont incapables de prendre le risque de soutenir les révolutions par peur de perdre les avantages qu’ils avaient eu grâce à leur agents sur place.

On voit aujourd’hui des intellectuels qui avaient la fâcheuse habitude d’avoir la gueule grande ouverte à chaque occasion se cacher dans un triste silence qui les réduit au statut de lâches initiés, des responsables et des ministres qui changent de position tous les 1/4 d’heure et des peuples occidentaux qui sont trop préoccupés par la misère qui se profilent loin autour d’eux pour sortir dans la rue et soutenir les révolutions comme ils nous ont donné l’habitude de si bien faire.

Aujourd’hui est un grand jour, aujourd’hui la schizophrénie nous a lâché, aujourd’hui nous sommes mures, aujourd’hui nous sommes responsables, aujourd’hui nos intellectuels doivent prendre l’initiative de proposer des idées, des théories et des positions qui dépassent notre simple conditions d’Arabo-musulman, aujourd’hui les Arabo-musulmans doivent commencer à créer la culture universelle de demain. Le nouveau message doit être universel, il ne doit pas être arabe il ne doit pas être musulman, je le répète il doit être Universel pour durer et poru faire progresser l’humanité toute entière.

Aujourd’hui les cartes peuvent être redistribuées et les jeux sont ouverts, ce jeu si on ne le gagne pas dés le premier jour on l’aura perdu pour plusieurs décennies encore une fois.

3 réflexions sur “ Au delà de la passation de pouvoir, la passation de schizophrénie ”

  1. Interessant point de vue..j’ai bien peur d’etre moins optimiste que toi..je pense que la schizophrénie ne nous a pas lache, bien au contraire, c’est dans l’apres « revolte » ou « revolution » que nos contradictions vont commencer a vraiement immerger..la dictature a au moins un avantage, elle unifie le peuple contre elle et endosse la responsabilite de ses problemes..mais une fois « disparue » (ou plutot transformee)..le peuple se trouve face a ses propres contradictions..et elles sont explosives..
    Mais bon, il faut bien passer par la !

  2. Bien sûr qu’il y’a encore du travail à faire, beaucoup même, et ce en dépit du fait que les symboles de la dictature et la dictature elle-même sont tombés.

    Bonne analyse, merci pour ce billet !🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s