La faille est dans la deuxième couche

Comme j’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, le mouvement qui appelle aux manifestations du 20 Février au Maroc est composé de 4 couches d’activistes qui sont très differentes les unes des autres.

Il est intéressant d’en faire l’analyse. Je vais donc essayer de vous expliquer un peu plus ma vision sur cette structure:

La masse: Est la première couche. Elle constitue la base populaire sur laquelle s’appuient les autres couches pour pouvoir l’utiliser ensuite comme force de négociation, si jamais négociation y a. Elle se caractérise par sa grande diversité, sa disparité géographique et la puissance de partage d’information dont elle fait preuve, mais surtout par sa volatilité. Cette couche suit l’opinion qui l’attire le plus, non pas parce qu’elle est incapable de faire sa propre opinion, mais parce qu’elle en trouve déjà certaines qui sont établies sur le marché des opinions. J’appelle ces opinions les « Prêt-à-soutenir » pour faire illusion à la vitesse avec laquelle ces opinions sont faites et la rapidité avec laquelle elles se consomment et se propagent dans l’espace du débat public, elle s’apparentent donc à la notion du « prêt-à-porter » dans l’industrie du textile et au « prêt-à-emporter » dans l’industrie du fast food. Ces Followers, suivent les « Prêt-à-soutenir » parce qu’ils font confiance aux personnes qui les ont déjà suivies, parce qu’ils partagent avec eux les mêmes objectifs (et ne pensent pas aux moyens déployés pour y parvenir) ou parce qu’ils partagent avec eux les mêmes ennemis (et dans ce cas ne prêtent aucunes attention aux objectifs déclarés). Enfin cette couche se caractérise pas sa dépendance intellectuelle aux faiseurs d’opinion (communément désignés par l’anglicisme: Opinion Leaders ou Opinion Makers) ainsi qu’une faible résilience au changement d’opinion de fait de l’absence de pression sociale pour contrecarrer leur possible changement de camp. La masse, cette première couche,  n’est jamais malhonnête ni honnête,  elle est, elle demande ce qu’elle pense être bon pour elle et c’est tout (That’s it comme aurait dit Mickael Jackson). Dans le cas des manifestations du 20 Fev, et au jour de la rédaction de cet article, cette masse est composée exclusivement d’internautes Marocains. Cette couche de par sa composition et sa cardinalité est toujours difficile à cerner et identifier et est vouée à l’exécution. Son rôle se limite là et rien d’autre !

Les opinion leaders: Sont la deuxième couche de ce mouvement. Elle est composée de quelques individus (aujourd’hui on parle d’une douzaine de pseudo) mais je pense que ce nombre peut atteindre facilement une cinquantaine et difficilement une centaine pour le cas du Maroc et de ce mouvement « contextuel » en particulier (c’est du flaire et rien d’autres – désolé pour les plus exigeants des lecteurs). Cette couche est la vitrine qui affiche l’information, elle sera l’organe et l’instrument avec lequel les ordres seront donnés aux manifestants si besoin est.  Contrairement au cas de l’Égypte et de la Tunisie, au Maroc cette couche se caractérise par son « Anonymat » (sauf quelques très rares exceptions. Elle fait l’opinion, ou en tout cas elle dit/pense la faire et affiche ses positions devant une audience dont elle dispose au préalable, car sans audience et une certaine visibilité (on ne peut pas parler de notoriété à ce niveau) il lui serait difficile d’atteindre ses objectifs. Aucune exigence intellectuelle n’est requise pour en faire partie, c’est pour cela qu’on ne peut pas parler de notoriété à ce niveau, seule une grande visibilité est nécessaire.  Cette couche a par contre une conscience sociale et des aspirations, certaines lui sont propres et certaines sont d’ordre altruiste, elle les formule et se charge de les annoncer sous leur forme la plus sensationnelle (Marketing des revendications: Vidéo choquante, slogans qui sonne bien, Photos impressionante, …). En outre elle met en place une « strategie » de déploiement des ressources (quelle expression !) , elle prend le pouls et régule ses annonces, elle s’organise clandestinement et fait des communiqués qui font office de communiqués officiels. Seule cette couche, à ce stade de l’organisation des manifestations peut jouer ce rôle de manière efficace et efficiente. Toutefois, cette couche a une faille (oui c’est bien le titre de l’article🙂 ), elle ne pourra pas continuer, au delà de l’organisation des manifestations, à jouer ce rôle de « leadership » car elle fera face en cas de prise de responsabilité représentative aux limites de son savoir faire politique. Elles commencera à se poser les questions suivantes: Alors qu’on avait des ambitions correcte et justifiées d’ordre sociale, comment peut on les conjuguer en programme politique crédible et faisable ? Alors  que notre activité nécessitait quelques heures devant facebook et autre réseaux sociaux, comment prendre la décision de changer de carrière et se consacrer entièrement à cette tache Oh combien ingrate de gouverner? Comment marche cette machine appelée l’État Marocain? Qui seront nos amis et qui seront nos ennemis (car malheureusement il y en aura toujours sinon rien ne justifiera leur existence)?  Serons nous capables de remplir des engagements que portions aisément comme slogans et dont la plupart portés par des membres de la première couche étaient hors de portée et irréalisable (abolition de la monarchie, dissolution du gouvernement, dissolution du parlement, dissolution des partis politiques … etc ? …etc. Cette couche, à la visibilité haute et aux responsabilités lourdes, est la faille dans ce mouvement. Elle ne peut pas, ou peut difficilement changer d’opinion sous risque de perdre sa légitimité et d’être taxée de trahison. Cette couche s’engage sans réels moyens d’exécution, cette couche mise fort sur un grand risque. Mais pourquoi donc le fait elle au delà des convictions d’ordre morale? D’où tire -t-elle son assurance et qui se charge de la conforter dans ses démarches? Vous vous en doutiez c’est la 3éme couche (malins🙂 ).

Les  Agitateurs: Sont la 3éme couche. Non ils ne sont pas anonymes, non pas par imprudence ou naïveté mais parce qu’ils y gagnent ! Ces personnes disposent d’une notoriété, elles surfent sur la vague, elles manipulent elle rassurent elles utilisent leurs notoriété pour vendre le rêve et parfois même l’impossible. Cette couche n’a aucun état d’âme aucune valeur sauf sa propre existence. Elle joue le rôle d’argument pour la deuxième couche, elle essaie parfois de théoriser le mouvement et le justifier pour les personnes les plus pointues intellectuellement. Selon la position de chacun de ses membres, ils mènent un combat quotidien que ce soit un combat d’information ou un combat de formation.  Ils ne sont pas gentils, certains ne sont même pas méchants, ils sont juste entrain de régler des comptes ! Oui des comptes avec l’état, avec le gouvernement, avec le Maroc ou même avec le Peuple Marocain, d’autres s’activent pour s’assurer une carrière politique, pour un morceau de pain, pour être le héros d’un jour (j’en ai vu des militant de gauche Française, qui ont sauté sur la vague écologique en Europe sans trop de succèsfini pour aujourd’hui finir sur la vague révolutionnaire mais au Maroc !!!! sommes nous dupes à ce point là ou ce sont eux les dupes pour le croire ?),  ou pour se recréer une image en vue de faire oublier un passé surchargé d’erreurs. Ils utilisent leur notoriété comme argument d’autorité: « puisque je suis avec vous alors vous avez raison, puisqu’on a raison grace à moi alors voici la direction que vous devez suivre sinon vous risquez de faire n’importe quoi ».  J’en cite un exemple ici, car il devient très agaçant;  Ali Lmrabet et je rappelle qu’un jour il a déclaré dans un communiqué qu’il a rendu public le 14 Nov 2010: « C’est, poursuit-il,  comme si on avait voulu me couper les mains pour m’empêcher d’écrire et la langue pour m’interdire de m’exprimer ». (…) «  D’une manière ou d’une autre, je ferai entendre ma voix » . Voilà qui sonne comme une menace et qu’il n’a pas tardé à exécuter. La seule chose que nous avons à dire à cette couche est que le Maroc compte 34M de Marocains et Marocaines et qu’il leur sera dure, vraiment dure de tous les arnaquer!

Les Vautours: Ils composent la 4éme et dernière couche. Difficile à identifier avec des preuves. Ils souhaitent tirer des profits géostratégiques et/ou économiques et/ou politiques dans le cas où les manifestations vireront à l’émeute.  Ils déploient leur artillerie lourde pour soutenir tout mouvement susceptible de déstabiliser le pays (Média, Moyens financier et porte parole …), ils peuvent etre des ONG, des chaines de télé, des états ou des organisations terroristes. Ceux là jouent un jeu dangereux mais classiques pour les sphéres de haut niveau.

Tout cela pour vous dire, que la faille est là, la faille est dans la deuxième couche. Cette deuxième couche souffrira le martyre, sera manipulée, fera l’objet de menaces, subira des pressions des deux cotés, on essaiera de faire changer de camp plusieurs de ses membres, de diluer l’avis d’autres, puis d’autres essaieront de radicaliser ce qui reste en vue de recréer l’équilibre des forces, on leur promettra des postes importants, du changement. On effritera cette couche, on la détruira on  fera en sorte qu’elle disparaisse et elle disparaitra elle se transformera en quelque chose d’autres qu’on ne connait pas aujourd’hui. Cette couche est la couche des pauvres convaincus manipulés des gens qui voulaient le bien de tous et qui perdront leur virginité politique.

C’est pour cela que travailler ses revendications et passer des nuits à préparer des alternatives raisonnables et crédibles est beaucoup plus efficace que sortir dans la rue.  Mais la roue est lancée et le spectacle a déjà commencé.

(c) Reda El Ourouba

17 réflexions sur “ La faille est dans la deuxième couche ”

      1. C’est quoi la finalité de ta démonstration, tu as dressé un schéma en 4 niveau de type pyramidale, avec des interactions entre les niveaux certes, tu explique que les objectifs sont différent pour chacun des niveaux il y a des suiveurs, des leaders d’opinion, des instigateurs et des visionnaires. D’accord et dans le cas du Maroc peut tu les identifier, quel rôle donne tu au relais d’opinion que peuvent être internet, les chaines d’infos en continu et en instantanée,les médias plus traditionnaux, les organisations syndicales associatives les agences de presse, les autorités gouvernementales.

  1. Tres bien dit
    et faut surtout focaliser sur la catégorie 3 et 4,
    Nous sommes tous pour des changements , mais préparons les avant de manifester.
    Et n’oubli pas le poids des amazigh qui soutienne cette manif

  2. Finalement en modélisant les choses par couches, on peut noter qu’on pourrait faire mieux que des révolutions des fois : des espèces de révolutions chirurgicales. J’m’explique :

    Il suffirait finalement dans ton schéma que chaque noeud se révolte contre les éventuelles injustices de ces noeuds « supérieurs politiquement » directes, et on remarquera que finalement cela peut être moins couteux et largement efficace.

    Or, la révolution elle, est plus triste car se fait souvent envers la racine (ce qui peut ne pas être juste) de la part de la Masse (qui est capable d’être très physique à force de supporter ce poids pyramidale). C’est dommage car il s’agit de simples défaillances « clés » quelques part dans la pyramide. Certes, avec cette solution on est presque sûr du changement mais lequel ?? Le risque est majeur et les transferts de compétences inutiles sont souvent très couteux !

    La solution 1, plus locale, exige tout de même de la transparence dans les différentes « révolutions locales » pour que tout le monde constate le degré de crédibilité de chaque noeud, et par conséquent les raisons de son éventuel changement.

    Perso, j’espère que les couches les plus basses puissent un jour : donner leur avis, évaluer et faire le bilan sur les couches responsables directement supérieures. C’est une méthode très utile car ça poussera chaque responsable ou leader de prendre en considération ces différents bilans qui remontent (méthode du 360° qui commence à être connue)

    A+

  3. salut il y a une semaine javait trouvé sur votre blog un article intéressant qui décortiqué les étapes de la révolution 2.0 en Égypte et en Tunisie. je le trouve plus! est ce que vous pouvez me l’envoyer à l’adresse suivante : mossab-saaydi@live.fr j’en est vraiment besoin merci🙂

  4. Tant de phrases, pour ne rien dire à la fin. J’ai regretté le temps que j’ai perdu à lire ce post. Au lieu d’analyser ayez le courage de descendre avec les valeureux marocain, qui manifesteront le 20/02.

    1. Moi je trouve au contraire cette analyse très pertinente et si vous regrettez le temps que vous avez passez à la lire pensez au temps de réflexion qu’il a fallu pour la sortir au jours, ce mec là il produit des idées, contrairement à vous.
      Vous qui l’appelez à sortir avec les « braves gens » dans la rue pour réclamer la démocratie et les libertés venez de bafouer son droit le plus important qui est la liberté d’opinion.
      Si c’est des gens comme vous qui vont sortir pour réclamer la démocratie , je mets ma main sur mon coeur et j’espère que votre marche n’aboutira à rien , j’espère mille fois voir le destin de mon pays aux mains d’un despote éclairé que celles de fascistes en puissance

  5. Peu importe le nombre de couches, le plus important est que cette manifestation fait bouger la couche qui règne sans partage sur le Maroc depuis des siècles.

  6. Peu importe le nombre de couches, le plus important est que cette manifestation fasse bouger la couche qui règne sans partage sur le Maroc depuis des siècles.

  7. qu’est-ce que c’est que ces 2 vidéos postées sur le blog de khlifi oussama alias rachid-spirit-zata dans lesquelles ilexplique les raisons qui l’ont poussé (lui et son groupe)à annuler la marche du 20/20/2011. yak ma jah dakchi tkil aalih.

  8. le 11fevrier 2011.Article intéressant. Je vois que toutes ces couches ont été confondues, diluées,dissolues par la bonne écoute, l’intelligence et l’objectivité d’un leader à la tête de la pyramide: Sa majesté! Il les tous pris au dépourvu…A touts ces couches de relever maintenant leur manches et de montrer qu’ils méritent ce qui est en train de leur être proposé:::sinon ça prouverait que tous leurs mouvements n’étaient que du brassage de vent!

  9. mais c’est quoi cette manie de faire taire toutes critiques en lui demandant de faire des propositions, mais faire des propositions, cela incombe aux hommes POLITIQUES, ils sont payé pour(et grassement), c’est à eux de renouveler la politique, et le marocain lambda qui ne connait pas grand chose en politique, il devrait la fermer c’est ça? pourtant il n’a pas besoin de connaissance en politique pour comprendre qu’on le vol derrière son dos, que rien ne marche comme il faut dans son pays, que partout ou il va, on le gratte, administrations, hôpitaux,..
    je ne vais pas refaire la liste de tout ce qui ne va pas, mais c’est pour tout ça qu’il sort réclamer du changement, mais ce n’est pas à lui de trouver les solutions, c’est aux dirigeants de le faire, encore une fois, c’est leur métier, et il n’a pas besoin non plus d’être calé en politique pour voir qu’ils n y arrivent pas, il n’a pas besoin de connaissance en politique pour leur réclamer de dégager, et faire la place à d’autres -qu’il faut espérer- saurons le faire..
    et pour finir, manifester est un droit fondamentale, et il n’y a que ça pour faire bouger les choses, si on ne bouge pas, le changement ne viendra pas de l’intérieur..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s