le e-mouton

Facebook, Twitter, LinkedIn, MySpace, Wikipedia, … etc, une génération est née avec ses outils. Difficile d’imaginer la vie sans ses instruments de communication massive pour eux. Et pourtant la vie existait bien avant ces outils formidables et l’humanité s’en sortait plutôt pas mal.

Ceci pour dire, que dans le fond, ces outils restent bien de simples « outils », certes puissants, mais restent des outils tout de même. Ils ne sauront jamais définir les directions qu’on veut prendre, ils ne peuvent qu’accélérer le changement, ils ne sauront jamais nous donner des valeurs, ils ne peuvent que nous aider à les communiquer et les partager.

Il existe donc un fond inchangeable dans notre société, qui est indépendant des outils de communication et de réseautage social.  Un ensemble de principes qui nous guident et nous donnent la lumière qu’on souhaite suivre. Appelons cet ensemble de principes le « système de valeurs ».

Ce système de valeurs est la source de notre prise de décision dans chaque circonstance et devant chaque problème. D’abord, nous constatons le problème, nous convenons de la nécessité de la prise de décision/position, ensuite nous nous referons à notre système de valeur pour le conjuguer à la lumière de notre contexte pour en sortir une décision qui nous est propre, qui nous est utile.

Le problème qu’on vie aujourd’hui suite à l’apparition de ces puissants outils de communication est qu’un autre paramètre entre en jeu dans ce processus de prise de décision, je l’appellerai « l’effet d’entrainement ». L’effet d’entrainement influence gravement l’étape consistant à nous référer à notre système de valeurs, il l’efface, il la néglige.

Imaginez que vous marchez dans la rue, et brusquement  vous vous retrouvez au milieu d’une foule de 1000 personnes scandant un slogan en particulier, vous vous verrez obligés de scander le même slogan avec eux sinon vous serez un intrus, un indésirable! Vous risquez d’être rejetés du groupe. Votre décision se fait plus rapidement que la normale, vous ne vous referez pas à votre système de valeurs, vous ne corrélez pas avec le contexte actuel, vous ne pensez pas à ce que vous voulez vraiment, vous êtes tout simplement entrainés par la foule car vous faites plus confiance à la foule qu’à votre propre personne! Vous présupposez que vu son effectif, la foule a moins de chance de se tromper que vous, et que de ce fait il n’est pas utile que vous pensez par vous-même au problème car la foule l’a déjà fait pour vous et pour tous les autres.

C’est la même chose qui se produit, mais à des proportions beaucoup plus importantes, sur Facebook et autre medias sociaux. Il suffit que quelques leaders d’opinion prennent une décision, la partagent avec leurs « followers » pour que dans la journée même des milliers d’internautes les suivent par effet d’entrainement, sans vraie réflexion ni analyse profonde. Une opinion existe, suivie par des milliers de personnes, alors pourquoi pas vous? Surtout si la campagne de communication est appuyée par une bonne stratégie qui embellie le « package » d’informations et de décisions qu’on vous soumet.

Toutefois, rien ne justifierait qu’on s’attarde sur un tel phénomène s’il n’a pas d’impact. Quelle puissance et quel impact cela peut il donc avoir? La réponse est simple : Créer des mouvements de masse (révolutions, manifestations, …), détruire une image de marque ou la promouvoir,  mettre en avant une information (quelque soit sa crédibilité), … c’est donc assez puissant.

Quand la cause est bonne cet effet d’entrainement est certes utile, mais qu’en est-il quand la cause ne l’est pas vraiment?

Tout cela pour dire que si on ne consulte pas régulièrement, la tête sur les épaules, son propre système de valeurs on risque d’être instrumentalisé, d’être utilisé, d’être un mouton dans un troupeau, un mouton comme tous les autres qui répète ce qu’on lui dit. On passe de notre statut d’intellect indépendant au statut de relai.

Ce risque là est dans l’aire du WEB2.0, où les créateurs d’opinions et d’information sont encore des humains. Cependant, le WEB3.0 est en route, il arrive à grand pas, le WEB3.0 est l’aire où l’information sera produite et partagée par des senseurs – des robots- sur lesquelles le receveur d’information n’a aucune influence. La gratuité de l’information fera sa puissance.

Si dans le WEB2.0 la plupart sont des moutons de quelques bergers humains, dans le WEB3.0 la majorité seront des robots manipulés et guidés par d’autres robots plus puissants. Ils perdront une bonne partie de leur humanité et leur esprit critique.

Restons donc vigilants sur notre système de valeurs, pensons, faisons confiance à nous même d’abord, respectons les étapes de prise de décision, ne soyons pas victimes de l’effet d’entrainement. C’est là la vraie source du développement humain et c’est à mon sens la source vers une vraie modernité.

Reda El Ourouba

3 réflexions sur “ le e-mouton ”

  1. Ce qui amplifie les conséquences c’est l’ignorance (de son identité) et le manque exaspérant de culture générale chez les jeunes. Tout cela produit chez ces derniers des valeurs ou principes relatives ou superficielles.
    Certes se déconnecter du courant qui entraîne n’est pas la bonne solution. Mais une déconnexion temporaire avec un renforcement de la culture générale : disant Histoire, Mondialisation, éthique Islamique, Sciences etc. selon toi, est-ce une bonne solution pour définir ses propres principes et résister aux courants qui les contredits ?

    1. Bien évidement, a partir du moment ou c’est une solution réfléchie et volontaire non un effet d’entrainement elle ne peut qu’etre mieux que la solution de suivre la troupe. Apres est ce que c’est la meilleure solution ou pas, tout depend de la personne qui l’a faite.
      Merci pour ton commentaire Haitham

      1. Merci à toi😉.
        Oui j’ai pensé à cela également, toute stratégie dépend de la personne et de son contexte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s