A qui la primature ?

Article paru sur le magazine Actuel du 15/10/2011 dans une version plus courte.

Le parti qui sera honoré de prendre la primature du Royaume du Maroc dans le contexte particulier qui est le notre, est un parti qui aura de lourds défis à relever.

Le premier d’entre eux sera d’être capable d’absorber la colère de la rue et des jeunes, indignés contre une culture politique d’un autre âge et contre une classe politique solidement attachée à ses fauteuils, au point de parfois vouloir la transmettre à sa descendance quand elle se retrouve sous la contrainte de la vieillesse. Un autre défi, et pas des moindres, est celui de concrétiser les orientations expliquées dans les derniers discours de Sa Majesté, à savoir donner aux jeunes une place de choix, la concrétisation des nouvelles modifications de notre constitution et l’inscription du Maroc de manière définitive dans la modernité. La primature doit donc revenir à un parti qui remplit certaines conditions dont  au moins 3 sont nécessaires [et non suffisantes]:

Le pouvoir de fédérer les Marocains : Nous avons vu que certains partis à la veille du referendum ont pris des positions hostiles sur certaines questions qui partagent les Marocains, que ce soit par rapport aux libertés individuelles,  la constitutionnalisation de la langue Amazigh ou même, pour certains, par rapport aux frontières authentiques du Royaume. Ces partis ont pris des positions franches et tranchées ce qui les a mis définitivement dans un camp ou dans l’autre. Certains se sont retrouvés donc contre les Amazighs [Istiqlal et PJD] – [1 , 2 , 3 , 4], d’autres contre les de-jeuneurs [PJD] et d’autre contre tous les Marocains [Extrême gauche]. Ainsi sont ils devenus incapables de remplir la condition de fédérer.

Un savoir faire dans la gestion des affaires étatiques : Gérer le gouvernement du Maroc n’est pas une tache facile et encore moins dans le contexte actuel, où la nouvelle constitution s’ajoute au grondement de la rue, à l’indignation des jeunes, et à un contexte régional et international extrêmement tendu et difficile à maitriser. Dans ces conditions, on ne peut confier la direction de tout un pays à un initié dans la politique, aussi bonne que soit sa volonté ! Notre prochain Président du gouvernement doit donc avoir dans son CV une bonne expérience gouvernementale et un lourd passé de succès et de maitrise des dossiers. De toute évidence cette condition n’est pas remplie pour nombre des partis politiques Marocains, mais tous n’aspirent pas à la primature sauf peut être le PJD dont le Secrétaire général a clairement exprimé son souhait d’être notre prochain Président du gouvernement. Le PJD dispose certes d’une popularité dans certaines villes Marocaines, mais il ne dispose d’aucune expérience gouvernementale. Aucun de ses militants n’a jamais exercé ne serait ce que la fonction de ministre, d’autant plus qu’il ne dispose pas d’une armée de hauts fonctionnaires dans les instances de l’état, capable de l’aider dans ses programmes, semblables à celle des grands partis, ce qui risque de le mettre dans une situation de blocage permanent.

Une classe politique nouvelle et jeune : Ne pas remplir cette condition c’est ne pas respecter les orientations voulues par Sa Majesté et par le Peuple Marocain. C’est aussi prendre le risque de voir le lendemain de l’investiture une rue encore plus chargée de « manifestants » et des discours encore plus extrêmes que ceux d’aujourd’hui. C’est aussi prendre en otage les jeunes et l’énergie du pays, mais c’est surtout manquer de respect à tout un peuple aspirant au changement. Seul le futur nous dévoilera qui sera le premier parti politique qui remplira cette condition et affichera sa nouvelle élite politique « Jeune et dynamique » et ce parti là aura, de facto,  dessiné un beau futur devant lui grâce à la popularité qu’il aura gagnée auprès de 70% de la population Marocaine.

(c) Reda El Ourouba

Article paru sur le magazine Actuel du 15/10/2011 dans une version plus courte.

Une réflexion sur “ A qui la primature ? ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s