La déréglementation politique

La démocratie est l’oxygéne  du Capitalisme.

Quelle croissance fait l’Europe d’aujourd’hui ? Allez dans le meilleur des cas un petit 2% ? Depuis 1990 le meilleur taux de croissance Francais fut de 4% en 2000 [La bulle] en 2008 il fut de 0.32, mais actuellement les économistes les plus optimistes tablent sur un 0%, ce qui se voit dans les programme politiques exposees a l’occasion des prochaines présidentielles Française [ta3adoul].  L’Europe était La destination par excellence des investissements Américains. C’était la ou l’argent se créait facilement. l’Europe était le deuxième paradis du capitalisme. Ce capitalisme qui ne peut survivre dans un système non démocratique. L’Europe subit ses cycles  [de Schumpeter] tout simplement. 

Mais aujourd’hui la croissance ne se passe plus en Europe, elle se passe ailleurs, dans les pays arabo-musulmans [un 9% en Egypte, un 4.5% au Maroc, … etc sont devenu tout a fait normaux], donc c’est la ou l’investisseur a le plus de chance de gagner de l’argent, apres ce sera le role de l’Afrique. Ces pays musulmans dont les citoyens commencent a consommer a l’Américaine et l’Europeene, avec aucune réticence a aller au MacDo, regarder Youtube, naviguer sur Google, caresser un IPad ou deguster du Justin Beeber. Ils jouent le jeu et aimeraient être de la partie.
Mais ils leur manque la démocratie [oxygène du capitalisme] pour que l’investissement capitaliste y soit vraiment fructueux, faisons donc en sorte que la démocratie y soit! Et la démocratie fut  !!!

Je ne suis pas dans une logique de théorie du complot évidement. Toutefois, quand un agriculteur met les graines de pommes de terre dans un terrain il verra très très rarement pousser des tomates. Revenons au Maroc.

J’ai longtemps cherche un terme pour qualifier cette phase que vivons en ce moment, beaucoup de mots ont défilé devant mes yeux comme: Rupture, Transformation, Evolution, démocratisation, Transition, …

Le but de ce mot était de décrire le changement substantiel du champ politique Marocain confirmé par la victoire du PJD, un outsider, certes populiste et adepte de la posture victimaire, mais efficace et scandaleusement plus fort que tous les autres partis politiques.

Cette phase donc ou l’on a presque le sentiment que l’état, le « Makhzen » [une créature Marocaine derrière tout ce qu’on ne comprend pas par les moyens standards], lui même a change de camp, qu’il a lâché sans pitié son monstre longtemps attaché sur ses propres  enfants  alliés de toujours. Alliés devenu trop pesants et pas très enclins au changement qu’il souhaitait. Fut ce une punition ? une alarme ? une mise en demeure ? Personne ne sait [Bien sur le Makhzen le sait, il sait tout].

En fait rien de tout cela n’est vrai. Il n’y a eu ni punition ni blâme ni rien du tout, il y a eu « Déréglementation du jeu politique« . Déréglementer  un secteur, dans le jargon économique, est le fait de lever des barrière et supprimer des contraintes autrefois imposées par l’état sur un secteur donnée permettant plus de concurrence et un jeu plus dynamique et ouvert sur le secteur en question. Donc ce qui s’est passée au Maroc est tout simplement la transposition de la déréglementation économique sur le jeu politique. Oui ok, et alors ? Ça sert a quoi tout ce que tu dis ? Ton mot « déréglementation » il sert a quoi?

Continuons donc sur cette analogie économie-politique, sans perdre de vue que les deux domaines ont leurs spécificités.

Qui gagne et qui perd dans une action de déréglementation ? Dans le secteur de l’industrie aérienne par exemple, la déréglementation entreprise par Jimmy Carter aux USA a permis l’émergence de nouvelles compagnies, cela fut le cas partout dans le monde, on a vu beaucoup de société appelées « low-cost », mais l’apparition de ces petites sociétés opérant de manière différente s’est aussi accompagnée de fusions des grandes sociétés existantes. Fusions dont l’objectif est de veiller a la non prolifération de nouveaux concurrents et a la stabilité du marché, notamment en cassant les prix.

Evidemment le consommateur final  [J’appele consommateur la personne qui a le pouvoir d’acheter – ce qui n’est pas le cas de tout le monde] est aussi gagnant car d’une part il a une diversité d’offres qui s’adapte a son besoin et mode de consommation et il a aussi en conséquence des produits qui lui sont accessibles.

Ce constat des conséquences de la déréglementation ne concerne pas que le secteur de l’industrie aérienne, mais s’ettend également a d’autres secteurs tel: La Poste, les Télécommunications, les Médias, Les routes et autoroutes, les ports, l’électricité … etc . On a toujours eu les mêmes conséquences !

On aurra donc les memes consequences quant a la dereglementation de la politique. Nous verrons donc naître des acteurs low-cost [Associations, fondations et divers acteurs de la société civile] et nous assisterons également a la fusion de grands acteurs [des partis politiques] qui aura comme effet de lever les barrières d’entrée [Barriers to Entry]  pour faire face aux outsiders et nouveaux acteurs qui souhaitent leur faire une concurrence directe et sérieuse. D’ou les conclusions et prévisions que j’avais fait dans mon dernier billet que je vous invite a revoir: « Elections 2011: Le Bilan« .

Toutefois il ne faut pas penser que le marché de la politique va devenir une jungle sauvage ou l’on se dévore les uns les autres sans aucun arbitrage [on va se dévorer mais avec des arbitres, ce qui est plus sympa🙂 ]. En effet, pour réussir, toute déréglementation est accompagnée de la mise en place d’un Régulateur. Un acteur institutionnel qui veille au respect des règles de la concurrence et qui est en charge de sanctionner les mauvais joueurs.

Dans le jeu politique Marocain, ce régulateur on le voit clairement dans la nouvelle constitution sous forme de conseils supérieurs de tout genre et aussi sous forme de pouvoirs propres a l’institution monarchique. Et sincèrement, cette ouverture  dérégulation du champ politique, donc par conséquence directe  les résultats des élections 2011, était nettement prévisible des l’adoption de la nouvelle constitution [je m’en veux un peu du retard que j’ai mis a comprendre cela – cet article aurait pu être écrit en Juillet 2011 x(  ].

Donc voila, la politique Marocaine est ouverte a tous les acteurs qui ont l’audace d’aller la faire. pour les petits acteurs ow-cost, Les plus forts et les plus imaginatifs, les plus proches au marché, ceux qui écoutent le plus les consommateurs feront partie des gagnants. Les plus résistants parmi les grands acteurs, ceux qui ont vraiment envie de durer, vont fusionner et se restructurer, mais ceux qui n’auraient pas encore compris ce message vont tout simplement disparaître et feront partie de l’histoire ancienne!

Tout ce qu’on peut espérer, pour le cas du Maroc, c’est que cette déréglementation puisse servir le peuple, le consommateur final, et qu’elle ne soit pas a l’image de la déréglementation des télécoms au Maroc ou le peuple paie encore très cher ses communications !

Bref: Le Maroc, 3alamoun jadid younadikoum !

(c) Reda El Ourouba

 

 

12 réflexions sur “ La déréglementation politique ”

  1. Juste quelques remarques rapides :

    – « déguster du Justin Bieber »…. t’es allé un peu loin là🙂

    – Je ne crois pas que la croissance économique pure soit la solution aux problemes de l’humanité. Ce même capitalisme dont tu parles vient de causer une des plus grandes crises de l’Histoire contemporaine -> Et alors que l’Occident cherche à dépasser ce dogme de la croissance, nous africains et arabo-musulmans devrions en faire l’Alpha et l’Oméga de nos décisions futures ?

    – Le lien entre Jimmy Carter (fin 70s) et les compagnies aériennes « Low Cost » (fin 90s) me semble pas très pertinent : c’est l’innovation technologique et entrepreunariale (processus rationnalisés au maximum, désintermédiation grace au web….) qui a permis leur émergence.

    – La déréglementation n’a pas que des avantages, il faut savoir ne pas aller trop loin : cf la déreglementation qui a permit aux banques de dépôt de devenir également banques d’investissement, entrainant finalement tout le système financier à la dérive. Cf également le secteur énergétique en France, où la déreglementation a eut pr effet une augmentation du prix final. Bref, c’est juste pour dire que c’est pas aussi évident qu’il ne paraît…

    – Le champ politique au Maroc n’est pas vraiment déréglementé. Les lois font que nombre de barrières à l’entrée subsistent. Cf ce billet dial Anas : http://www.bigbrother.ma/2011/11/se-porter-candidat-aux-elections-sans.html

  2. « Le capitalisme moderne compte sur le principe du profit pour gagner son pain quotidien, mais la société ne consent pas à laisser prévaloir ce principe. Or, un tel conflit et, par conséquent, de tels gaspillages n’existeraient pas dans une société socialiste.  » – Capitalisme Socialisme et Democratie – 1942- Jospeh Schumpeter.

  3. hahahahaha d’accord avec toi youcef pour bieber.

    par contre je ne pense pas Réda que l’investissement ait un rapport avec la démocratie , pour preuve le printemps arabe lui même. s’il n’avait pas eu lieu , les investissements auraient continué dans les pays concernés.
    en chine , les européens et américains investissent , pourtant , il n y a aucune démocratie las-bas.
    L’investissement n’est concerné que par la seule rentabilité. l’air du printemps qui touche le monde , même les plus démocratiques , on parle automne occidental même ! est une grogne mondiale contre l’investissement capitaliste qui ne voit justement que sa propre rentabilité. C’est « peut-être » le début du dérèglement du de l’investissement capitaliste qui devra plus se transformer en investissement sociale.

    Tu fais de la pub pour alamJadid Réda ?

    Le Maroc a toujours évolué dans son histoire. Son histoire moderne va commencer avec le protectorat, puis avec son indépendance. Les attentats contre feu hassan 2, les années de plombs , le gouvernemment de feu elyoussfi , le gouvernement de technocrate avec Mr Jettou, et aujourdhui avec le gouvernement des premières élections transparentes marocaines.
    Laissons l’histoire se poursuivre mon cher Réda.
    Mise au point dans 100 jours !

  4. De nos jours l’innovation n’a que très peu avoir avoir la démocratie,vous confondez plusieurs notions qui à mon sens sont essentielles.Regardez l’exemple Russe,une régime clientéliste où la démocratie à consonance occidentale est absente et bien c’est l’un des pays les plus riches en terme d’innovations, le même constat peut être établi pour la Chine qui est entrain de combler son retard scientifique et technique à pas de géant.L’une des raisons de ce succès est que, bien qu’ autoritaires, ces régimes ont permis aux citoyens d’agrandir immensément leur espace de libertés personnelles.Finalement, quel citoyen Russe ou Chinois ayant de plus en plus de prospérité économique et de liberté personnelle pourrait remettre en cause le système en place… très peu.

  5. Je me suis un peu perdu dans ta construction : pourquoi ne pas dire simplement que le P.J.D. a enfin réussi à récolter les fruits du travail qu’il a entrepris depuis des années?

    Ce travail a été facilité par le manque de sérieux des autres partis et leur représentants : Un Belkhayat a fait plus de mal au RNI que 100.000 votants pour le P.J.D

    Un Radi, bien que réélu, a fait plus de mal à l’USFP que tout le PJD réuni.

    Un Abbas FASSI a détruit l’image d’un Istiqlal longtemps triophant.

    Voilà la vérité, les cogitations intellectuelles n’ont rien à y voir!

  6. Reprends-moi, Réda, si je me trompe mais je crois comprendre que tu t’attendais à la victoire électorale de l’A.P.D. et que tu es déçu! On peut le comprendre même si l’on n’est pas militant de l’une des constituantes de ce regroupement.

    Mais ce que je ne comprends pas c’est que tu sembles attribuer cette défaite à ce que tu appelles « Makhzen » qui aurait laissé le champs politique hors de son contrôle.

    Quand bien même ce serait le cas, tu ne penses pas que c’est la meilleure chose qui puisse arriver à ce pays? Même si au final, c’est le P.J.D; qui remporte ces éléections!

    Personnellement, je n’ai jamais caché mon appréhension face à cette possibilité, mais une fois que le peuple à parler, sans contrainte, sans contrôle, nous n’allons pas faire la fine bouche et rejeter le vote populaire!

    Laissons ce genre de posture aux éternels râleurs et aux faux démocrates autoproclamés!

    Le Maroc a cinq ans pour juger l’action du P.J.D. et de ses alliés et pour mesurer l’action de l’opposition qui se profile : rendez-vous donc en 2O16.

    C’est cela la démocratie!

    1. Salut Citoyen Hmida,
      Je te reponds de la maniere la plus honnete comem je l’ai toujours ete avec mes amis.
      Oui je m’attendais a une victoire de l’APD, oui je croyais a la solidite de cette alliance, et je me retrouve finalement devant une alliance tres mal geree et deja effritee. Cela me decoit et me surprend, ca m’a fait apprendre des choses.

      Toujours honnetement, je crois profondement au patriotisme du PJD [je l’ai dit a TV5]. Je ne suis pas du genre a penser que ce parti est dangereux pour le pays. Mon desaccord avec eux est sur le fait d’utiliser la religion a fins electorales. C’est tout. Les cadres du PJd sont des hommes de valeurs, et meme Benkirane que je taquine souvent, je lui reconnais son leadership et son combat.

      Je ne pense pas que le Makhzen a planifie ni voulu la victoire du PJD. Je crois qu ele Makhzen n’existe pas. C’est cela ma theorie. Ce qui existe c’est plusieurs lobby, donc plusieurs Makhzen.

      Je reconnais au PJD sa victoire, et meme si je fais de l’opposition je ne ferai jamais une opposition bloquante au developement de ma nation, jamais ! ce serait une opposition vigilente constructive et utile, meme pour le gouvernement.

      Souhaitons leur la reussite et souhaitons nous la revanche pour offrir mieux que ce qu’ils vont nous offrir🙂

      Mes amities, et mille merci pour ton commentaire

  7. Moi je ne partage pas du tout la these d’une dereglementation politique. Et le roi dans cette perspective la? Il garde toujours les pouvoirs de veto sur tout. Il nomme qui il veut. Il decide de la politique etrangere du pays. Il est le chef supreme des forces armees. Il peut dissoudre le parlement. Il fait main basse sur tout. Les partis jouent dans un espace tres reduit. Meme si le PJD s’est proclame vainqueur. Il joue dans un cadre tres bein defini etre tres reduit.
    Le jour ou on aura une monarchie parlementaire, ce jour la ce sera vraiment la dereglementation. En attendant, voyons ce que vont faire les barbus « light » du makhzen.
    Je vous parie ce que vous voulez que d’ici tres peu Benkirane dira a peu pres le suivant « Notre programme suit de tres pres les hautes directives de sa majeste ».
    S’il ne sort pas un truc comme ca dans les prochains mois, je serais le premier a rejoinde son parti.
    Malheureusement, on voit tres bien ou va le PJD.
    Demandez a Lachgar ou bien a Radi ce qu’ils en pensent. Les politiciens Marocains sont tous des opportunistes. Ils ne sont qu’apres les miettes que veut bien leur laisser le palais.
    Le domaine economique est completement boucle par les compagnies que controle l’ONA ou la SNI. Et qui controle l’argent controle tout.

  8. @ reda

    ta réponse me réconforte par son honnêteté : elle prouve que l’on peut s’occuper de politique, sans vendre son âme et ses principes! Bravo!

    PS : j’avais oublié de te signaler que j’ai apprécié la définition que as donné du « makhzen » : [une créature Marocaine derrière tout ce qu’on ne comprend pas par les moyens standards].

  9. la 3ala9a, analyse naqsa!
    le maroc est entrain de vivre ce que l’europe a vecu apres la WWII et donc la croissance qu’on connait actuellement doit etre comparee avec les trente glorieuse! La croissance y etait en moyenne de 6% et le chomage de 2/3% !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s