Archives du mot-clé gouvernement

13 Janvier: La révolution caviar

Comme vous le savez certainement, un groupe d’internautes appelle à  la révolution générale le 13 Janvier 2013 sur facebook. Cette info a été relayée par certains sites de presse électronique comme Goud ou Hespress et est apparu quelques jours après la visite de François Holland en Algérie [c’est quoi le lien ? Vous le verrez dans la suite].

Comme moi vous avez certainement déjà commencé à imaginer et à essayer de comprendre les liens possibles entre ce mouvement [appelons le #13Jan] et le #20Fev.  En effet, les liens entre les deux mouvements il en existe. Cet article va essayer de mettre de la lumière sur le #13Jan comme il l’a déjà fait en 2011 pour le #20Fev ici:  [l’article a été supprimé de mon blog, mais vous pouvez le retrouver sur internet facilement].

Tout d’abord et pour mettre un point au claire, le fait que le mouvement #13Jan choisisse le Jaune comme couleur ne prouve en rien que ce mouvement a un rapport avec le mouvement #CartonJaune qui dénonce le populisme.

Les revendications :

Comme on peut le lire dans le descriptif de l’évènement facebook créé pour appeler les Marocains à sortir le 13 Janvier, le mouvement trouve sa raison d’être dans les différentes facettes de la misère que vivent les Marocains aujourd’hui. Le mouvement dénonce le chômage, la crise sociale, la violence des forces de l’ordre, l’économie de rente, le non respect de la liberté de la presse, le retour à la torture, … etc.

Le mouvement ne prend pas le temps de comprendre qu’il y a un gouvernement qui est en charge de tous ces dossiers [certes un gouvernement d’amateurs], et il va directement prendre le régime et le Roi comme responsables. Toujours dans le descriptif de l’évènement  le mouvement ne cache pas qu’il n’a pas encore réussi à mettre tout le monde d’accord sur un plafond pour ces revendications, mais dans plusieurs de ses posts sur sa page, il revendique clairement une république au Maroc.

La date:

La date choisie pour la « révolution » est le 13 Janvier. Pourquoi cette date en particulier ? Plusieurs points à observer:

1- c’est un Dimanche

2- Ce n’est pas l’anniversaire du Polisario [oui c’est important]

3- C’est la date du nouvel an Amazigh

A part cela, le #13jan n’a trouvé aucun inconvénient à s’approprier les incidents de Sidi Youssef Ben Ali [quartier Marrakchi connu pour ses relations tendues avec Feu Sa Majesté Hassan 2 a une certaine époque].

Ces incidents se sont produits un peu avant le 13 Janvier mais le fait que plusieurs personnalités Mondiales [Sarkozy, Clinton et Debbouz 🙂 ] soient présentes à Marrakech ce jour là a aidé les révolutionnaires à se faire entendre un peu plus et à rendre la situation un peu plus délicate pour les responsables sécuritaires.

Les liens internes :

Le mouvement a déjà ses relations et ses soutiens a l’intérieur du Maroc, ce n’est pas un mouvement seulement virtuel, il a déjà  une présence et une organisation:

-Bureaux pour tenir des réunions

-Page de représentations régionales

-Page jouant le rôle d’organe de presse, et je ne serai pas étonné si un site web voit le jour a l’image de  mamfakinch pour le 20 Fev.

Ainsi Le mouvement ne se cache pas quand il veut faire des réunions dans les bureaux du PSU, il l’annonce même publiquement dans ses post. Il ne cache pas non plus ses relations avec le 20 Fev et n’hésite pas à envoyer plusieurs post pour souligner les différents soutiens qu’il reçoit de ce mouvement partout dans le royaume. Ils sont allés jusqu’à le recyclage d’une vidéo faites par les équipes du #20Fev et l’utiliser comme video de mobilisation officielle du mouvement.

Le #13Jan a appris certaines leçons de l’expérience du #20Fev et le montre bien en prenant de grandes distances par rapport à Al Adl wa Al Ihssan [Justice et bienfaisance] Mouvement islamiste non autorisé au Maroc et qui a porté  le coup de grâce au #20Fev en l’inondant puis en se retirant a un moment crucial bien précis.

Les liens externes :

En ce qui concerne ses liens externes, on retrouve bizarrement d’autres pages portant le même nom appelant à la révolution en Jordanie avec les mêmes revendications, puisque le nom ne suffit pas pour mettre un lien entre les deux, la page Jordanienne a fait le nécessaire pour nous prouver les liens d’amitié  qui les unissent avec leur homologues Marocains et a posté plusieurs fois le liens de la page des révolutionnaires Marocains sur sa propre page. Par exemple ici : https://www.facebook.com/jordanianrevolutiongeneral/posts/403180789757008  [erreur ou pas, on ne peut pas en juger aujourd’hui] Mais en tout cas le lien est existant !

Pour ce qui est du voisin Algérien, le mouvement va même jusqu’à dénoncer les comportements de « certains Algériens  qui essaient de porter la voix du mouvement et parler a la place des Marocains [https://www.facebook.com/photo.php?fbid=519511104748486&set=a.489274974438766.117203.489263891106541&type=1].

Le #13Jan apprend des erreurs du #20fev et insiste a plusieurs occasions sur la Marocanité du Sahara et va même jusqu’à dénoncer le Polisario et les droits de l’homme dans les camps de Tindouf.

Je ne sais pas pour vous mais pour moi ce mouvement a un arrière gout qui ne passe pas, quelque chose qui cloche quelque part, le contexte international, le nouveau gouvernement, les nouveaux leaders des partis politiques, la nouvelle constitution, Benkirane et ses menaces [parce qu’il est un chapitre  a lui seul],  le Sahara et Christopher Ross, la 2nd victoire d’Obama, les nouveaux liens avec Al Jazeera autorisée par le PJD, l’approche des élections, la gauche au pouvoir en France, … etc

La cerise sur le gâteau:

Je suis donc allé relire la page de l’événement. Et voila que je trouve que l’événement a été créé d’un lieu qui n’a rien à voir avec le Maroc ni avec la misère. L’événement a été créé depuis Paris, très exactement a cote du quai des orfèvres, la ou se trouvent le siège, l’état-major et les services communs de la Direction régionale de la police judiciaire de la Préfecture de police de Paris.

Untitled2 Untitled

La carte [Microsoft] sur la page de l’événement en est la meilleure preuve. Ce lieu est un lieu de renseignements et de sécurité par excellence. Il est loin d’être un lieu ou vivent des gens en misère [encore moins des jeunes Marocains révolutionnaires], le mètre carré y étant aux environs de 14000 euros l’unité.

A l’instant ou j’ai découvert cela, je me suis rappelé d’une vidéo  Celle de la visite de Feu Sa Majest

caviar tiwliwla

é Hassan 2 au parlement Français  et me suis souvenu que certains députés de gauche de l’époque avaient refuse de l’applaudir, a Leur tête George Marchais et le ministre Actuel des affaires étrangères Français, Mr. Laurent Fabius qui s’est expliqué sur ce point en disant: « Nous voulons montrer notre respect pour le Peuple Marocain et aussi notre soutien à la gauche Marocaine ».

Je partage avec vous ce moment:

Mon enquête s’est arrêtée là, car il est devenu inutile à mes yeux d’aller plus loin. Ana be3da Manazelch le 13 Janvier.

Publicités

Benkirane, On veut que tu restes!

Couper les revenues et augmenter les prix a tous les niveaux, voila donc un nouveau style de gouvernance qui est entrain d’être subi par le peuple Marocain de la part d’un gouvernement d’amateurs. Voila les conséquences d’une campagne électorale  basée sur l’affectif et le populisme qui a conduit le parti en tête a donner des engagements sur lesquels il est revenu sans aucune exceptions.

Combattre l’économie de rente:  Pour sa première tentative contre ce fléau, Le gouvernement, et dans une tentative hasardeusement lancée contre les agréments des autocars a publié la fameuse liste des « profiteurs ». Action qui s’est révélée complètement stupide et inutile surtout dans l’éblouissante absence d’un plan pour contrecarrer le phénomène.  Le résultat fut que plusieurs artistes, sportifs ou anciens combattants se sont sentis comme des moutons sacrifiées au profit de la réputation de quelques ministres populistes. On s’attendaient a ce moment la a un gouvernement cohérent qui a une ligne de conduite définie depuis le début, claire  et déterminée.  Mais que fut notre surprise quand ce même gouvernement a déclaré refuser la publication de la liste d’autres « profiteurs » [ceux que le peuple voulait vraiment connaitre] dont le coût est largement beaucoup plus élevé. On parle ici des agréments de pèche maritime, des carrières de sables … etc. Le gouvernement a tout simplement décidé de ne pas en parler et de leur réserver une démarche plus « respectueuse » et beaucoup plus « discrète ».  C’est le premier echec ! mais comment le cacher, comment le fuir ? comment continuer a jouer cette pièce théâtrale qui distrait ce peuple qui croit a une solution magique qui émanerait de la « religion » utilisée et portée  politiquement par le PJD ? Une seule mesure continuer a distraire.

Combattre les touristes: Mr Ramid, est sorti donc avec une déclaration forte et claire condamnant la ville ocre pour ses touristes qui viennent pour exercer le péché sur les terres de l’Islam. Mr le ministre a subitement oublié  que le tourisme est une de nos plus précieuses et rares sources de revenue, que plusieurs familles en vivent et qu’en tant que ministre chacun de ces mots a un impact assez important. Mais il a surtout oublie que pas besoin d’aller chercher chez les touristes pour trouver le péché, il ne connait pas la multitude de bars et de cabarets qui se situent sur le long de nos plus grands boulevards et qui ne sont fréquentés que par des pecheurs et pecheuses Marocains, il a oublié les milliers de voleurs, de violeurs et les dizaines de prostituées Marocaines qui font la file sur les rues publiques au vue et su de tout le monde, il a oublié les milliers de fonctionnaires de l’état corrompus qui quand ils sont au bureau ne bougent pas le petit doigt sans leur « 9hiwa ». Non le péché c’est chez l’étranger, chez l’autre, le blond riche européen ou Américain, chez le juif, chez celui qui n’est pas musulman, celui qui ne nous ressemble pas. Conséquence directe de cette déclaration, baisse des nuitées a Marrakech en Mars et baisse des prix de l’immobilier dans la même ville et une petite contre-déclaration pour ne rien apporter de nouveau et s’enfoncer encore plus. Les « pécheurs » eux existent toujours, et existeront même si on décide d’augmenter le prix de l’alcool. Que faire face a ce manque d’expérience et de courage politique ? va t on continuer a nous excuser a chaque déclaration faite ? Peut on faire quelques chose de concret, quelque chose qui touchent les Marocains jusqu’a chez eux ? Les Médias, les gênent, ils parlent d’eux, ils décrivent leurs fautes,  …

Combattre Les lobby médiatiques: En fait non, juste les nettoyer, comme on a souhaité nettoyer l’art et le rendre plus propre. Et pour cela tous les moyens sont bons. Notre mini-mimi préféré a eu une idée de génie avec un plan d’exécution des plus sophistiqués [il parait même qu’il l’a mis sur Microsoft Project tout seul]. Première étape, mettre en place un cahier de charges de l’audio-visuel, qui vient directement du ciel, le faire adopter par la HACA en un temps record, prétendre avoir suivi une demarche participative et si les parties prenantes osent contredire ce fait, sortir leur bilan financier comme argument de la nécessité de nettoyer ce paysage. Si toutefois ils n’ont pas peur, envoyer un ou deux parlementaires pour menacer de sortir dans les rues et combattre les « poches de résistance ». Encore un procédé de gouvernance nouveau, pas comme les autres, un gouvernement qui menace l’opposition et la société civile d’occuper les rues. La société civile s’apprête a répondre et a voir « qui c’est qui vraiment occuper les rues cette fois ci ». La tension sociale augmente encore d’un cran. Conséquences: Le roi reçoit le président du  gouvernement et le ministre en question. A la sortie de l’entrevue royale, le président du gouvernement annonce que le Roi  les a encourage dans leurs démarches, question de fermer leur gueules a tous ceux qui auraient osé espérer et prétendre au contraire. La tension augmente encore d’un cran, les stylos commencent a prendre un autre ton. Quelques heures après, le président de la HACA est déchu de ses fonctions, Le Roi en disigne un nouveau [Une nouvelle ], le Président du gouvernement comprend qu’il ne peut plus rien cacher, qu’il ne peut plus continuer a mentir. Une haute commission est créée dont le rôle grosso modo est de geler les cahiers de charges divins, retirer le dossier du ministre de tutelle et le donner a un ministre un peu plus expérimenté. Quelle humiliation ! Un ministre qui se respecte, ayant vécu un tel échec, aurait démissionné sur le champ. Un président de gouvernement aussi. Car ne l’oublions pas, le Président du gouvernement s’est lui aussi retourne contre son propre ministre. Oui mais c’est ca la politique.  Que faire maintenant ? On est vraiment dans une situation merdique. Le peuple attend toujours, on a trop parlé et on a toujours rien fait pour ce peuple, les elections approchent ? On veut occuper le pouvoir a tous les niveaux, comment faire ?

Combattre les syndicats: Le 1er Mai est arrivée, le président du gouvernement et les ministres du PJD, ont toujours les souvenirs d’une rue qui leur est acquise, ils décident de descendre faire encore une fois le show, la3alla wa 3assa ijib allah tissir. Ici aussi, tous les moyens sont bons pour occuper le terrain face a ses syndicats forts et qui n’arrêtent pas de demander plus,  toujours plus. Le PJD descend, en Kangoo ou en taxi blanc [vieille Mercedes 240 – La nouvelle classe E, on la cache pour l’instant], qu’importe! L’important c’est que la rumeur populiste s’installe encore une fois et que le peuple voient 2 ou 3 photos pour le calmer et le maintenir dans ses illusions. Benkirane s’en sort, mais pas son ami Baha ! il est encerclé par les manifestants, insulté, bousculé, dans un décor jamais vu jusque la. Il est évacué dans une voiture de police. Le peuple a changé de camp, une partie du peuple pas tous. Car il existe toujours une tranche de population qui croit en ce gouvernement, surtout les diplômés chômeurs a qui on a promis beaucoup de choses.

Combattre les diplômés chômeurs: Cette tranche aussi va en prendre plein la tranche. Mais que peut on faire a ces gens, on n’a rien a leur proposer, on ne s’est meme pas reunis pour reflechir a leur problème. Première étape, prendre des photos avec eux, des vidéos aussi, les partager sur internet. Alors la tout le monde était prêt et disponible pour une nieme dose de populisme Baha, Benkirane, Ramid, Bassima, … tous étaient prêts. Ils veulent leur dose ! Chose faite, les vidéos circulent. Le 06 Mai on annonce que le taux de chômage a augmente en comparaison avec la même période en 2011.  Walaynni Mouchkil hada. Pas de solution pour l’instant. Le patronat ne va rien céder, les syndicats non plus. Il nous faut une solution magique, quelque chose qui marche. On n’arrive toujours pas trouver de nouvelles sources de revenue. Le Président du gouvernement dans un élan de créativité qui lui est habituel la trouve! et ne choisit pas mieux que le parlement pour l’annoncer: « Il va prier pour que les chômeurs trouvent un boulot ». Ouuuuuf on l’a échappée belle cette fois, heureusement qu’il sait prier ! Résultat, les syndicats le prennent mal, très mal, et font une grande marche, a la quelle se sont alliés plusieurs acteurs de la société civile et des partis de la gauche.  Mais Benkirane sait répondre a ce genre de choses il rappelle aux syndicats que le 1er Mai est déjà passé [ce qui donne une idée sur sa compréhension de l’etendue du rôle  des syndicats: Manifester le 1er Mai] et se demande sur un ton humoristique s’ils ont cru que l’année a déjà fait son tour, sans bien évidement oublier de se poser la question conspirationniste habituelle sur qui les fait bouger « de derrière ». La rue le prend mal, rien a faire, la rue veut bouger, la rue va bouger, ca commence a sentir mauvais cette faire. Nouvelle constitution, nouveau pouvoir et finalement rien de concret … Ouuuuf, c’est beaucoup et puis ça risque de se voir un jour, quelqu’un pourrait révéler tout cela et le peuple ne votera plus pour nous, nous risquons de devenir des chômeurs  ! Tu sais quoi va se combattre entre nous …

Se combattre soit même: Et la , c’est le maximum de la créativité et du génie  politique Marocaine. On a jamais vu pareil, c’est de l’ordre du Cubisme, de la politique abstraite, Des positions et des actions qu’on ne comprend pas, elle sont nombreuses, louches, bizarres et font de la communication toutes seules. Des parlementaires de la majorité qui se retournent contre le gouvernement, des ministres de la majorité qui se retournent contre le Président du gouvernement, des ministres qui menacent de démissionner et …. et …. et cerise sur le gâteau  Un président du gouvernement qui nous informe qu’en fait il n’est pas responsable de l’application de la nouvelle constitution. On tient un champion la, la perle rare,  comme disent wlad leblad chez nous le gars est « In-epluchable » [makayt9echarch]. Surtout qu’il n’oublie pas de nous rappeler a chaque fois que le Roi l’a appelé, que le Roi est gentil avec lui, que le Roi l’écoute, que le Roi est ceci, que le Roi est cela … Bref, le Roi c’est mon ami, vous n’aurez donc jamais ma peau – Bout Nbet. Dernièrement, il nous rappelle même, a nous ignorants, qu’il ne peut pas faire grand chose car il n’est pas le seul a gouverner dans ce pays, chose qui est vraie, sauf que cela nous rappelle un petit détail: Il nous avait toujours menacés, a plusieurs reprises, que s’il se sentait incapable de changer les choses, que si les obstacles ne se mettaient pas genoux devant sa divine volonté, alors il remettrai les clés a Sa Majesté. Dernière tentative, couper la tête du serpent, combattre la source du problème au lieu de s’attarder sur chacun de ses effets. La source du problème ce n’est pas la corruption, ce n’est pas l’éducation, ce n’est pas la santé, ce n’est pas l’économie, elle est ailleurs. La source des problèmes c’est tout simplement la d’ou viennent les problèmes, les bouches qui contestent, qui revendiquent, ceux qui bougent et qui réclament des droits et des reformes, ceux qui s’indignent, ceux qui ne sont pas satisfaits. La source des problèmes c’est la rue elle même.

Combattre la rue: Il existe de multiples moyens de combattre la rue au Maroc. Par exemple, choisir des Wali dont on admet la non droiture et on insiste sur leur importance surtout pour « certaines » régions du pays !  On peut la combattre aussi quand elle essaie de lire dans la place publique, on peut leur envoyer des policiers pour les cadrer avec quelques coups de matraques. Sans oublier qu’on peut également les combattre et envoyer se balader si jamais ils demandent a taxer les riches et imposer un ISF [Impôt Sur le Fortune], il suffit de refuser le projet de loi en question. On peut les combattre en gelant les engagements du Maroc pour l’équité homme/femme et tout simplement prétendre que le Maroc ne s’est jamais engagé dans ce sens, en fin de compte c’est ma parole contre la tienne, moi je suis ministre et toi t’es qui?  Vous savez quoi on peut même combattre leurs juges si jamais ils décident de demander leur « indépendance » pour appliquer la constitution et les traiter de « employés municipaux », cette réflexion comparative peut émaner du ministre de la justice lui même. Et pour couronner le tout, on va immobiliser cette rue, on va la rendre moins intéressée par la politique, on va la distraire avec son vécu, on va lui injecter une dose supplémentaire de misère pour qu’elle nous laisse « bosser », pour qu’elle nous lâche un peu. Apres tout, On a prié pour eux au parlement, on leur a dit que nous ne pouvons rien changer,  on a bu de la bissara, on a prix des kangoo, on a même pris des photos par terre, tout cela ne leur a pas suffit. Mabghawch ifehmou rasshoum [En francais ca donnerai quelque chose comme: Ils veulent pas comprendre leurs têtes]. On va donc  augmenter tous les prix, partout, tout doit devenir plus cher, on va leur casser les epaules, et pour que cela passe innapercu, on va agir seulement sur le prix des carburant, élément qui touche a tout. Idée de génie !

Quand on ne peut pas créer de richesse, on devient obligé a créer plus de misère.

Cher Président du Gouvernement, Il est encore tôt que tu parte. Maintenant on veut que tu reste.

On souhaite que tu reste non pour l’amour de tes blagues de mauvais gout mais parce qu’on  veut que tu remplisse tes engagements, on veut que tu t’excuse au peuple auquel tu as menti, on veut que tu reste jusqu’à ce que tu avoue au peuple Marocain qu’utiliser la religion dans la politique n’etait pas honnête de ta part, on veut que tu reste jusqu’à ce que le peuple voit la limite de ton projet de société, on veut que tu reste pour tu sois une leçon pour nos enfants, un piège dans lequel il ne faut plus jamais tomber.

On veut que tu sois, un proof of concept, la preuve de la possibilité d’un Maroc Médiocre et attardé, même dans le contexte le plus favorable qui soit.

Appel: Protection des acquis du Maroc

Cela fait plusieurs mois que nous sommes, citoyens Marocains et observateurs de la chose publique, spectateurs de guerres électoralistes et partisanes qui ont conduit le Maroc a un état de régression accrue et sans précédant.Nos débats publiques se voient focalises sur ceux qui iront au paradis et ceux qui iront en enfer, nos inquiétudes tournent autour de ce qui est Halal et ce qui est Haram.

Nos politiques ne prennent plus que des décisions populistes allant dans le sens de l’échec en terme de propositions qui améliorent le vécu des Marocains et amélioration leur niveau de vie pour se consacrer a des décisions dont l’objectif serait d’améliorer leur au-delà.
Nous assistons a ce spectacle avec beaucoup d’inquiétude car il ne peut présager le future que nous voulons tous pour notre Nation. Les Marocains perdent leur union et deviennent une nation séparée et divisée en camps, chaque camp a sa vision du rôle de la religion dans la chose publique.

A cause de ces guerres, certains se sont donné le droit d’utiliser la religion comme cheval de bataille et arme de génération de votes massifs en vue d’accéder au gouvernement.
D’autres se sont servi de la même religion pour faire peur aux citoyens en leur faisant croire a un certain danger Islamiste.

Moi, Citoyen Marocain Fier et soucieux de l’avenir de mon pays, signataire de cette pétition je m’insurge contre l’instrumentalisation de la religion, n’importe quelle religion, que ce soit dans un sens ou dans l’autre par les acteurs politiques Marocains jouant le jeu des élections. Je mets a part mes appartenances partisanes et idéologiques pour me dresser contre ce qui touche a l’unicité et a l’union de mon pays.

Sa Majesté, le Roi du Maroc, garant de l’intégrité territoriale est le seul habilité, par son rôle de Amir Al Mouminine, et par le fait qu’il est au delà du jeu de l’électorat, a prendre des décisions qui relèvent du culte des Marocains quand cela est nécessaire. Il est également le seul a se prévaloir d’être le protecteur de la foi des musulmans dans le Royaume du Maroc. Ces droits lui ayant été accordés par le contrat suprême qui est celui de l’allégeance des Marocains dans leur globalité et diversité.

Nul gouvernement, nul parti politique et nulle association , ne doivent se prévaloir des mêmes droits de manière directe ou indirecte, de manière ostentatoire ou cachée, de manière intentionnelle ou accidentelle.

Je souhaite, que ce principe fasse partie de la constitution du Maroc, et qu’il soit pris en compte de la manière la plus claire possible dans sa prochaine version révisée.

===> Cliquer ICI pour signer la petition